titre Notions de pollution intérieure

Nous passons environ 80% de notre temps à l’intérieur de bâtiments. Nous y sommes exposés à de nombreuses pollutions dont les plus fréquentes sont la fumée de cigarettes, les moisissures, les acariens, le monoxyde de carbone, le benzène, les composés organiques volatils…

Les composés organiques volatils sont des polluants chimiques qui se propagent dans l’air. Ils se retrouvent entre autres dans les solvants des colles, vernis et résines qui interviennent dans la fabrication de bois agglomérés, des meubles, cloisons, peintures, vernis,.... Ils provoquent divers effets indésirables pour la santé : irritation des yeux, du nez, de la gorge, nausées, vomissements, fatigue et même des états dépressifs, problèmes cutanés. Certains sont cancérigènes.

Pour limiter ces pollutions intérieures différents gestes pratiques sont conseillés. Il s'agit notamment d'aérer au maximum, mais également d'agir sur le fond en choisissant des matériaux sains, ne contenant pas de produits chimiques nocifs

Pour en savoir plus sur ces composés organiques volatils (appelés aussi COV), n'hésitez pas à consulter le site de Bruxelles environnement. Il vous suffit pour cela de cliquerici.